Linkedin twitter
Newsletter Menu

GNL en Hauts-de-France : le temps des pionniers

Le GNL carburant compte en France 24 stations d’avitaillement pour camions. Dans les Hauts-de-France, Axegaz a ouvert en mai dernier la première station GNL publique de la région sur le Centre Régional de Transport de Lille-Lesquin.

Dunkerque continue sur la lancée : deux projets de stations d’avitaillement ont été présentés lors de la conférence INNOCRYOTECH organisée par INNOCOLD le 22 juin dernier à la Halle aux Sucres à Dunkerque. Le temps n’est donc plus aux hésitations mais au déploiement industriel ; voici pourquoi et comment.

 

C’est tout d’abord le Grand Port Maritime de Dunkerque qui en collaboration avec Dunkerque LNG, Air Liquide et Exmar lance une chaîne d’avitaillement maritime et de distribution terrestre. Les premières réflexions du projet remontent à 2012 lorsqu’il s’agissait d’anticiper la prochaine mise en vigueur de la directive européenne SECA visant à limiter les émissions de soufre sur le couloir Baltique-Mer du Nord-Manche. Le GNL apparaissait déjà comme la solution industrielle permettant le respect des normes de pollution (Nox, Sox,..). Le GPMD prévoit la fourniture de GNL pour les navires par voie terrestre (camions citerne) et maritime (navires de soutage GNL) ainsi que la distribution terrestre pour des poids lourds utilisant le GNL carburant et pour des camions citernes livrant à des industriels.

 

S’équiper d’une infrastructure d’avitaillement en GNL, c’est avant tout pour le GPMD une voie de différenciation et un moyen d’attirer de nouvelles lignes commerciales. Le GPMD fait figure de tête de pont : par cette première station d’avitaillement, une expertise du port s’affine en termes de réglementation dans ce nouveau domaine qu’est l’avitaillement de navires par voie terrestre ou maritime. La station est également le maillon nécessaire qui aide la transition des flottes de transporteurs terrestres et développe ce nouvel usage du GNL carburant routier. Enfin, c’est tout l’arrière-pays du port sur le couloir Dunkerque-Lille-Valenciennes qui se trouve irriguer par le GNL, tant au niveau carburant pour le transport que combustible pour l’industrie.

 

Le transporteur VLB en s’associant avec Gas Natural Fenosa propose un schéma de développement tout aussi intéressant. VLB s’est doté d’objectifs réalistes de réduction de ses émissions à travers un taux de diminution de 11% du CO2 émis par tonne transportée sur la période 2011 à 2016. C’est en 2015 que la décision a été prise d’investir dans une station GNL/GNC. Le montant des investissements s’élève à 2 millions d’euros. Une conjonction de plusieurs facteurs a permis la prise de décision : le démarrage annoncé du terminal méthanier d’une part, la prise en compte de plus en plus exprimée de nos concitoyens en faveur de l’environnement, mais surtout la mise sur le marché des premiers poids-lourds performants, carburants au GNL. Fort de sa flotte de 130 poids-lourds, VLB apporte à Fenosa un engagement de consommation sur 15 ans et un site d’installation sur le parking sécurisé de Craywick sur l’A 16 ; Fenosa apporte les équipements pour la station, la fourniture de la molécule en provenance de Dunkerque LNG et un engagement de prix sur les 15 années.

 

Les implantations des 3 projets de stations évoquées ne doivent bien évidemment rien au hasard. Elles sont situées sur des axes majeurs de transport routier et maritime : A 16 entre Dunkerque et Calais, A1 sur l’axe Lille-Paris et port de Dunkerque qui offre le temps minimum de déviation pour s’avitailler sur l’axe de la mer du nord. Rappelons que le programme dénommé Blue Corridor de déploiement de stations GNL terrestre sur l’union Européenne prévoit des routes du nord de l’Europe au Sud de l’Espagne et de l’Italie passant par l’Allemagne et évitant soigneusement les Hauts-de-France… Axegaz, VLB et GPMD sont les pionniers qui aident notre région à changer le cours des choses. Le Grand Port Maritime de Dunkerque nous rappelle que le développement du GNL s’accompagne d’un développement économique bien plus large que sa propre activité.

 

 

 

Posté le 07/08/2017
Logo devenir membre Devenir membre Logo contact Inscription à la newsletter